Le Bataclan était une cible des terroristes, et les renseignements français le savaient. Combien y a-t-il encore de trous dans les mailles du filet censé arrêter les terroristes ? Il faudra un jour se pencher froidement sur ce qui n'a pas été fait ni réussi. Il faut aller vers des actes efficaces. L'édito de Christophe Barbier.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés