Les anti-Maduro avaient annoncé une grève de 48h mais le gouvernement leur interdit désormais de se rassembler à partir de vendredi. Les contrevenants risquent de 5 à 10 ans de prison. Aux Etats-Unis, les soldats transgenres expriment leur stupeur et leur colère après l'annonce de Donald Trump. Le président américain a déclaré mercredi sur Twitter que les transgenres ne pourraient plus intégrer les rangs de l'armée.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés