Alors que Julian Assange vit reclus à l'ambassade d'Équateur à Londres depuis trois ans pour échapper à un mandat d'arrêt européen, un groupe de travail de l'ONU a jugé illégale la détention du fondateur de WikiLeaks.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés