La deuxième grande journée de mobilisation lycéenne et étudiante a commencé ce jeudi matin. Au lycée Charlemagne à Paris, les élèves réclament de se faire entendre et bloquent l'entrée de l'établissement. "Ça fait un peu sauvage, mais c'est la seule chose qu'on nous laisse", affirme une lycéenne. "Mais c'est toujours en manifestant que le peuple a été entendu, et c'est comme ça que le peuple continuera d'être entendu", a-t-elle ajouté.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés