Dans le cortège parisien composé d'étudiants et de syndicalistes, un troisième type de manifestants, drapeaux en mains, émerge. Le Mouvement des jeunes socialistes, qui n'a pas l'habitude de se dresser contre un projet de loi porté par le gouvernement, a cette fois décidé de faire barrage à la réforme du code du travail. Pour eux, ce texte "ne procède pas d'une analyse économique et politique que les socialistes ont défendu ces dernières années". Des représentants du mouvement ont été reçus ce mercredi matin par Myriam El Khomri, qui leur a répété que le projet de loi ne sera pas retiré.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés