Le député Les républicains de la Marne a estimé que la crise était prévisible face à un texte "qui ne faisait pas partie du programme de François Hollande" et qui n'a "pas été présenté en préalable aux syndicats".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés