Jean-Christophe Cambadélis s'est déclaré satisfait mardi sur BFMTV que le gouvernement ait pris en compte la mobilisation contre le projet de loi sur la réforme du code du travail. Le premier secrétaire du PS a estimé que les discussions engagées avec les centrales syndicales, les parlementaires socialistes et le parti socialiste étaient constructives. "Ce texte n'a pas été soumis au Conseil des ministres. Il a été jeté sans ménagement à la tête de tout le monde avec l'intention de vraisemblablement de nuire", a-t-il fait avancé.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés