Alors que Cécile Duflot a égratigné la loi Macron qu'elle considère comme "un grand bond en arrière écologique", Nicolas Hulot s'est montré moins catégorique. "Elle a raison d'alerter mais essayons d'employer des mots qui rassemblent plutôt que des mots qui divisent", a déclaré l'envoyé spécial de l'Elysée pour la protection de la planète.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés