Vidéo associée: 

Publié le 19/12/2015

L’odorat du chien, une arme indispensable pour la gendarmerie

Corps: 

Gilili, un Springer d'un an est aujourd'hui en plein dressage à la détection d'explosifs. Une formation pointue qui ne déroge pourtant pas au fondement de toute éducation canine : le jeu. Reconnaître différents types d'explosifs et ce quelle que soient les circonstances. C'est l'objectif de ces 14 semaines de formation prodiguées au Centre d'instruction cynophile de la gendarmerie. Qu'importe le contexte, l'odorat du chien, 40 fois plus développé que celui de l'homme, reste un outil indispensable pour prévenir tout attentat. La gendarmerie compte actuellement 61 chiens formés à la détection d'explosifs. Preuve de leur nécessité, une vingtaine d'autres sera sur le terrain d'ici un an.

Partager cette vidéo :

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité