Matteo Renzi s'est fait l'ambassadeur du luxe italien à Téhéran. A l'occasion de la visite du Président du conseil italien en Iran, les représentants des industries du textile et de la mode des deux pays ont signé un accord visant à accentuer leur coopération.

Le secteur du luxe compte environ trois millions de clients réguliers dans la république islamique, soit environ 2% de la clientèle mondiale, un débouché de taille pour les marques italiennes.

Avant l'imposition des sanctions liées au programme nucléaire iranien, l'Italie était le premier partenaire commercial du pays.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés