Vidéo associée: 

Publié le 30/06/2017

Limpulsion numérique de lEstonie

Corps: 

Pour sa présidence de l'Union européenne, l'Estonie veut faire de la politique numérique l'une de ses priorités. Tallinn veut développer le commerce et les services numériques transfrontaliers. Le pays compte aussi créer un environnement favorable à l'innovation. Le Premier ministre estonien, Jüri Rattas, souhaite 'faire de la liberté de circulation des données, la cinquième liberté fondamentale de l'Union européenne'.
Le président de la Commission européenne espère que l'engagement estonien en faveur du numérique servira d'exemple en Europe. 'Le numérique est l'ADN de votre pays et il doit faire parti de l'ADN européen. Nous comptons sur votre leadership et votre e-expertise pour progresser', ajoute Jean-Claude Juncker.

.JunckerEU in #Talinn with ratasjuri: '#EU2017EE a landmark in #Estonia's history. We are with you. You are ready'. pic.twitter.com/81HkUuYYhK- Margaritis Schinas (@MargSchinas) 30 juin 2017

Le temps de sa présidence l'Estonie devra aussi gérer les négociations sur le Brexit. Pour Tallinn il faut trouver un compromis avec Londres pour maintenir les liens avec le Royaume-Uni.
Les autorités estoniennes veulent aussi faire de la sécurité un axe majeur de leur programme. Elles insisteront sur une augmentation des dépenses militaires. De plus, Tallinn compte développer la coopération avec l'Otan.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet