Au sud de Lille, le campement qui abritait à l'origine 750 ressortissants roumains et bulgares a à nouveau été déplacé ce mercredi, pour la troisième fois depuis le 25 juillet. Plusieurs dizaines de policiers, appuyés par un escadron de CRS étaient sur place. Le but est de réduire le plus grand camp rom de la ville.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés