Vidéo associée: 

Publié le 27/06/2014

L’hommage des Serbes de Bosnie à Gavrilo Princip et ses complices

Corps: 

Les Serbes de Bosnie ont, eux, refusé de s'associer aux cérémonies officielles. Ils ont inauguré, à l'est de Sarajevo, une statue de Gavrilo Princip, l'assassin de l'archiduc d'Autriche, qu'ils considèrent comme un héros de la lutte pour l'indépendance et un défenseur de la cause serbe.

Le jeune révolutionnaire avait été arrêté après l'attentat avec six complices. Parmi eux, Ivan Kranjcevic, qui a passé dix ans en prison pour dissimulation d'armes. Nous avons interviewé son petit-fils.

'À cette époque, le culte de l'attentat existait ainsi que le culte du sacrifice, explique Davor Koric, et ces gens-là souhaitaient se sacrifier pour que les générations futures vivent mieux. Donc, on peut pas parler du terrorisme dans le sens actuel, bien sûr chaque assassinat est un acte condamnable, mais il s'agissait d'une sorte de protestation, un acte d'héroïsme.'

Héros pour les uns, terroristes pour les autres. Cent ans après, les auteurs de l'attentat continuent de diviser à Sarajevo.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet