Le polémiste Éric Zemmour habitué à défrayer la chronique à cause de ses attaques contre l'islam a surpris en déclarant qu'il respectait les jihadistes "prêt à mourir pour ce en quoi ils croyaient". Si certains souhaitent qu'il comparaisse devant les tribunaux, d'autres estiment qu'un tribunal serait une tribune supplémentaire.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés