Dans un camping près de Calais, les touristes anglais sont de moins en moins nombreux. Cette année, ils ont représenté seulement 30% de la clientèle. Le constat est identique dans un restaurant boudé par la clientèle britannique. Certains commerçants réclament une aide fiscale à l'échelle de la ville, comme par exemple une baisse des charges.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés