Chaque année, les enseignants compilent les meilleurs traits d'esprit involontaires et les étourderies les plus cocasses qu'ils ont eu à corriger lors du baccalauréat. Elles sont parfois liées au stress ou le fruit d'une créativité insoupçonnée.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés