Au Kenya, les shebabs somaliens ont semé la mort et le chaos dans un centre commercial. Les islamistes ont choisi Twitter pour communiquer autour de leur attaque meurtrière. Leur compte n'a pas tardé à êtres suspendu. Certains se demandent si ce n'est pas aussi Israël qui était visé dans cette attaque...

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés