Les autorités thaïlandaises ont, samedi 30 juin 2018, repris espoir de secourir les douze enfants âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur de foot, qui a 25 ans, bloqués depuis une semaine dans la grotte de Tham Luang, l'une des principales du pays, avec son réseau de plus de dix km. Elle est située près de la frontière avec la Birmanie et le Laos.

Les plongeurs pensent s'être approchés à deux ou trois km de la zone où les jeunes gens sont présumés s'être réfugiés. Présumés, car aucun contact n'a, pour l'instant, pu être établi avec eux. Des boîtes contenant de la nourriture et des téléphones portables ont été lancés depuis un puits, pour leur permettre de survivre et de communiquer avec l'extérieur.

"La situation est meilleure aujourd'hui qu'hier et les jours précédents, car l'eau a considérablement baissé dans la grotte, grâce aux pompes installées et à l'arrêt de la pluie", a déclaré le gouverneur de la province de Chiang Rai, Narongsak Osottanakorn.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés