Les Rollings Stones exigent que Donald Trump arrêtent d'utiliser leurs chansons durant ses meetings. Le groupe a fait savoir qu'aucune autorisation n'avait été donné au milliardaire qui utilise notamment dans ses meetings les chansons 'You Can't Always Get What You Want' et 'Start Me Up'.

D'autres musiciens s'étaient plaints avant eux pour les mêmes raisons, notamment Neil Young, R.E.M ou Adele.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés