Il y a une semaine, la République en marche enregistrait deux revers électoraux à l'occasion d'élection législative partielle. Pourtant, les responsables locaux ne s'inquiètent pas de ces défaites. Ils préfèrent souligner le très fort taux d'abstention de dimanche dernier. Mais ces défaites servent de première alerte avant les prochaines législatives partielles, dans la Loiret et en Haute-Garonne en mars.

Contenus sponsorisés