Couvertures, bonnets et un peu de soupe chaude, les migrants se réchauffent comme ils peuvent dans le froid polaire installé en Serbie.

Des températures allant jusqu'à -27 C ont été enregistrées dans la région des Balkans.

Au moins trois migrants meurent de froid

Dans ce contexte, le Haut Commissariat pour les Réfugiés des Nations unies (UNHCR) tire la sonnette d'alarme, d'autant que les corps de deux migrants irakiens ont été retrouvés gelés dans une forêt du sud-est de la Bulgarie, près de la frontière avec la Turquie.

Un migrant afghan est également mort de froid dans le nord de la Grèce.

Le porte-parole du HCR se dit 'particulièrement préoccupé' par la situation sur les îles grecques de Samos, Chios et Lesbos.'A Samos, environ 700 personnes dont de jeunes enfants et des personnes vulnérables vivent encore sous des tentes non chauffées', a déclaré Adrian Edwards.

Conditions on Greek islands are miserable, asylum seekers must be moved to mainland much faster - AdrianEdwrds https://t.co/D6c5Gck5G2 pic.twitter.com/KcAKVZ6gGj- UNHCRNews (RefugeesMedia) 6 janvier 2017

Le plan de relocalisation de l'Union européenne bien loin d'atteindre ses objectifs

Le HCR appelle à accélérer le transfert des demandeurs d'asile des îles de la mer Egée vers le continent grec et demande aux pays de l'Union européenne de respecter leurs engagements.

12% seulement des migrants arrivés en Grèce ont été relocalisés en Europe jusqu'à présent.

In 2015 the EU agreed to relocate 66,400 refugees from Greece. Less than 8000 have been relocated. Not an example of responsibility sharing. pic.twitter.com/MlvNADTcZ1- Filippo Grandi (@RefugeesChief) 6 janvier 2017

Avec AFP.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés