Pour l'essayiste et journaliste Patrice de Plunkett, il y a beaucoup de paradoxes dans les sociétés actuelles. En France, on insiste sur la spécificité de l'horreur nazie, or cette idéologie était une catalysation des idées dans l'air ailleurs qu'en Allemagne. L'essayiste pointe du doigt également l'attitude de l'Ukraine, dont certains bataillons militaires sont ouvertement nostalgiques du nazisme.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés