Parmi les victimes des attentats, beaucoup étaient des parents. Ils laissent derrière eux des enfants, des orphelins. Si des collectes ont d'ores et déjà été ouvertes, l'Etat a décidé de leur ouvrir le statut de pupille de la nation. Un statut qui leur permettra entre autres d'avoir des aides financières lorsqu'ils grandiront.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés