Les autorités égyptiennes ont lancé un vaste chantier visant à lutter contre l'extrémisme religieux. Cette réforme se fait sous le contrôle d'Al-Azhar, plus haute autorité de l'islam sunnite, très conservatrice. Les autorités ont resserré la surveillance des mosquées, en bannissant les Frères musulmans et les imams les plus radicaux, mais aussi les plus libéraux, ceux qui appellent à une véritable réforme et à une lecture critique de l'islam. Reportage dans les mosquées du Caire.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés