"Nous sommes en train de risquer de pourrir notre âme en ne traitant pas bien ceux qui sont là", a déclaré ce lundi 15 janvier Jacques Attali, à propos du sort des migrants. "Je me suis rendu à Calais il y a quelques temps, j'ai vu des policiers envoyer du gaz sur des jeunes gens", a-t-il poursuivi.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés