Des généralistes ont décidé de s'aligner sur la semaine de 35 heures, en marge de la grande conférence sur la santé de jeudi. Ce mouvement a commencé en Bretagne et s'est étendu à d'autres régions. Certains médecins se disent lassés d'être traités de "salariés de la sécu", par les "politiques" et ont décidé de les prendre au mot. Ils travaillent donc du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures et pratiquent des dépassements de tarif en dehors de ces horaires. Ces militants voudraient une consultation revalorisée à 40 euros et remboursée. En mars, des négociations auront lieu avec l'assurance maladie qui est fermement opposée à une hausse tarifaire.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés