Un engin explosif a fait 36 blessés hier dans la capitale alors que le mouvement de contestation contre le gouvernement donne depuis plusieurs jours des signes dâessoufflement.

La bombe artisanale a été lancée par des inconnus sur un cortège dâopposants conduits par leur chef de file, Suthep Thaugsuban : âIl y a eu 27Âattaques depuis le début de cette campagne,Âdeux ou trois personnes ont été tuées,Âdes douzaines dâautres blessées. Nous sommes si fatigués, et ça fait mal mais nous nâallons pas abandonner. Nous allons les faire tomber.â

Les manifestants, alliance hétéroclite des élites de Bangkok, dâultra-royalistes et dâhabitants du sud, réclament depuis plusieurs mois le départ de la Première ministre et de son gouvernement, accusés de corruption généralisée.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés