Vidéo associée: 

Publié le 22/01/2016

Les Londoniens entourés d'arbres consomment moins d'antidépresseurs

Corps: 

Invité de LCI vendredi, le professeur Michel Lejoyeux, auteur du livre "Tout déprimé est un bien portant qui s'ignore" (Ed. Lattes), explique que le fait d'avoir beaucoup d'arbres dans sa rue joue sur la consommation d'antidépresseurs, d'après une étude réalisée à Londres.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet