Vidéo associée: 

Publié le 04/07/2015

Les Grecs divisés à 24 h du référendum

Corps: 

ATHÈNES/CORINTHE (Grèce) - 3 juillet 2015 - Difficile à 24 heures du referendum qui tient l'Europe en haleine de prédire de quel côté les Grecs vont faire pencher la balance.
Vendredi, un sondage donnait pour la première fois, le oui aux mesures proposées par les créanciers légèrement en tête, devant le non, prôné par Alexis Tsipras.
En attendant un score vraisemblablement très serré, les Grecs font la queue devant les banques pour retirer les 60 euros quotidiens auxquels ils ont droit depuis lundi. Des distributeurs de billets devenus les seuls points de rassemblement d'une nation divisée.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet