Ils étaient plus de 250 migrants à avoir été secourus ce samedi par les garde-côtes libyens, avant d'être ramenés à la base navale de Tripoli, puis transférés vers un centre de rétention.

Ces migrants, pour la plupart des hommes, avaient embarqué sur des bateaux de fortune, dont un pneumatique, sur le point de sombrer.

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, le trafic des passeurs de migrants vers l'Europe s'est considérablement amplifié, faisant de la Libye, la plaque tournante de cette émigration clandestine : en 4 ans, plus de 600 000 personnes ont tenté la traversée de la Méditerranée.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés