5 vues

Alors que Laurent Fabius, président de la COP 21, annonçait ce samedi un projet d'accord sur le climat, des milliers de militants écologistes se sont rassemblés dans divers endroits de la capitale pour dénoncer "l’état d’urgence climatique".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés