En meeting lundi soir dans le Michigan, le milliardaire en campagne pour la primaire des républicains s'est une nouvelle fois distingué par ses attaques douteuses à l'encontre d'Hillary Clinton.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés