Chaque année, les catastrophes naturelles représentent un coût de 520 milliards de dollars par an, soit le PIB de la Suède. Les plus démunis en sont les premières victimes. Ainsi, 26 millions de personnes basculent chaque année sous le seuil de pauvreté, selon la Banque mondiale. Et le réchauffement climatique va rendre les déchaînements de la nature de plus en plus fréquents.

Publicité

Contenus sponsorisés