Les Belges veulent opérer une petite révolution. La fédération Wallonie-Bruxelles veut modifier les règles de " l'accord du participe avec l'auxiliaire avoir". À terme ils voudraient que le participe passé soit invariable avec l'auxiliaire avoir et cela en toutes circonstances. Sûr que certains feront les gros yeux en lisant le journal le matin. Une tribune annonce la couleur dans Libération. "Le temps moyen consacré aux règles actuelles est de 80 heures, pour atteindre un niveau dont tout le monde se plaint. Il serait tellement plus riche de le consacrer à développer du vocabulaire, apprendre la syntaxe, goûter la littérature, comprendre la morphologie ou explorer l'étymologie, bref, à apprendre à nos enfants tout ce qui permet de maîtriser la langue plutôt qu'à faire retenir les parties les plus arbitraires de son code graphique". Cette règle est jugée vieillotte et obsolète. Elle présente en plus beaucoup d'exceptions et est difficile à apprendre pour les enfants. La Belgique invite les autres pays francophones à la suivre, mais pas sûr que les Français soient enchantés de voir les Belges dépoussiérer la langue française.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés