Publicité

Contenus sponsorisés

Les actions en mer - parfois spectaculaires - sont la pratique privilégiée de Greenpeace. Elles assurent à la célèbre ONG de défense de l’environnement une grande visibilité médiatique. Mais les militants qui y prennent part s’exposent à des risques physiques et légaux. Les 30 militants Greenpeace détenus en ce moment pour piraterie par les autorités russes sont sous la menace de lourdes peines de prison.

Publicité