Vidéo associée: 

Publié le 20/11/2017

Les abeilles victimes de la sécheresse au Portugal

Corps: 

Les conditions climatiques difficiles particulièrement dans le centre et le nord du pays ont considérablement réduit la quantité de plantes fourragères, de cultures et de fleurs sauvages, essentielles aux abeilles, qui jouent un rôle crucial dans la pollinisation. Pour cet apiculteur, la production de miel est d'à peine deux tonnes contre huit habituellement : " C'est une mauvaise année car nous avons eu un printemps très sec ainsi qu'un été chaud et sec, et il n'y a pas eu d'automne. Depuis trois mois, nos abeilles ne peuvent plus récolter aucun nectar. C'est vraiment une très mauvaise année pour l'apiculture. "

La production nationale de miel a diminué de 80% au Portugal. Et pour préserver les colonies, les apiculteurs doivent acheter des substituts de pollen pour nourrir les abeilles. Ces dernières qui doivent souvent lutter face aux pesticides ont donc un nouvel ennemi. Pour rappel, selon plusieurs études, 35% de notre alimentation serait dépendante des abeilles.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet