Peut-on baisser le temps de travail sans affaiblir la croissance française. Paul Larrouturou, fondateur de LA Nouvelle Donne et économiste, y est favorable. Il prend pour exemple les Etats-Unis où le taux d'activité ne cesse de se réduire. Mais selon Agnès Verdier-Molinié, directrice de l'IFRAP (Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques), l'abaissement du temps de travail aurait des conséquences sur notre productivité.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés