François Hollande a présidé vendredi un hommage "national et solennel" aux victimes des attentats de Paris et de Saint-Denis, deux semaines jour pour jour après les attaques. Les noms et les âges des 130 morts ont été lus devant leurs familles, les rescapés et des représentants de la classe politique debout dans la cour des Invalides.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés