A 12 jours du premier tour des élections législatives, des membres du gouvernement et d'anciens ministres jouent leur avenir politique face aux électeurs. C'est le cas de l'ancienne ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem qui se présente à Villeurbanne, près de Lyon, et qui semble en mauvaise posture face au candidat de La République En Marche Bruno Bonnell. Mais l'ancienne ministre refuse de se considérer comme battue d'avance.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés