Au lendemain de l'élimination du candidat UMP au premier tour de la législative partielle dans le Doubs, aux dépens des candidats PS et FN, les électeurs d'Audincourt se divisent entre front républicain et stratégie du "ni-ni" pour le second tour prévu dimanche prochain.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés