ÉLECTIONS - L'attentat qui a eu lieu à Londres samedi 3 juin arrive donc seulement cinq jours avant les élections législatives britanniques. Si les Conservateurs de la Première ministre Theresa May ont longtemps été considérés comme favoris, à l'avant-veille du scrutin, le résultat semble beaucoup plus incertain.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés