Dimanche, les Colombiens élisent leur parlementaires, avant la présidentielle de mai. Devenue un parti politique, l'ex-guérilla des Farc participe aux législatives, une première pour les anciens rebelles... et pour leurs potentiels électeurs. Dans une Colombie marquée 50 ans de conflit sanglant, ces nouveaux venus en politique ont du mal à se faire une place.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés