Mercredi 25 juillet, les Pakistanais sont allés voter, malgré l'attentat à Quetta, revendiqué par l'organisation État islamique, qui a tué plusieurs dizaines de personnes. Des élections législatives dominées par le face-à-face entre Imran Khan - ex méga-star du cricket - et Shabaz Sharif - frère de Nawaz, l'ancien Premier ministre destitué il y a un an pour corruption et actuellement derrière les barreaux.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés