Invité de LCI Matin-Radio Classique ce lundi, Jean-Christophe Cambadélis a réagi après le premier tour de la législative partielle dans le Doubs. "Si l'UMP n'a pas exigé la présence du front national le 11 janvier, c'est qu'il y a une signification, donc sur le plan électoral, il faut en tirer les conclusions," a-t-il estimé.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés