Plusieurs questions sur la conférence sociale ont été adressées au Premier ministre et au ministre du Travail, dont une posée par Marie-George Buffet. La députée communiste de Seine-Saint-Denis dénonce "l'euromillion que va toucher le Medef, sans garanties pour les salaires". Réponse de Manuel Valls : "Je ne doute pas que les syndicats seront autour de la table à la rentrée pour discuter des grands chantiers de la rentrée"

Martial Saddier, député UMP cite les engagements de François Hollande en 2012 pour évoquer la "méthode" de la conférence sociale qui n'est selon lui "plus d'actualité" alors que trois syndicats ont quitté la table des négociations. François Rebsamen lui répond : "Vous oubliez la volonté qui existait depuis 2007 de voir disparaître les corps intermédiaires".

Dominique Dord pour l'UMP cite les frondeurs du PS qu'il désigne comme "la mauvaise conscience" du gouvernement. Il dénonce un programme présidentiel de François Hollande qui n'a pas dit "la vérité"'. "Les députés socialistes n'ont pas besoin de vous pour parler à leur place" rétorque Michel Sapin, ministre des Finances.

Enfin l'hommage unanime de l'hémicycle à Fabienne Terral-Calmès, jeune enseignante assassinée à l'école Edouard Herriot d'Albi la semaine dernière. Le ministre de l'Ãducation nationale a déclaré : "Elle est morte au service de la république". Benoît Hamon a annoncé que ses deux filles bénéficieront "du statut de pupille de la nation". Applaudissements et hommage de l'Assemblée nationale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés