Francine Christophe a été arrêtée à l'âge de huit ans avec sa mère en juillet 1942 alors qu'elles tentaient de passer en zone libre. Après deux ans de camps d'internement, elles sont déportées au camp de concentration de Bergen-Belsen, libéré par les Soviétiques en avril 1945. Cette ancienne déportée a rencontré François Hollande au mémorial de la Shoah, mardi, où elle a raconté une anecdote pour "montrer ce que c'est un enfant qui revient des camps". "Après trois ans de camps et deux ans de persécution avant, je ne savais pas ce que c'était une orange", se souvient cette écrivaine.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés