"Un sentiment de tristesse m'a envahi. Ils n'ont pas seulement volé mon fauteuil électrique, ils m'ont volé mon autonomie", a déclaré le sportif handicapé Philippe Croizon. Amputé des quatre membres mais malgré tout auteur d'une traversée de la Manche, il appelle les voleurs à lui remettre son moyen de locomotion qu'il disposait depuis seulement deux mois, sans ça il n'est "plus rien", a-t-il lancé.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés