Tensions au palais du Luxembourg. À la stupeur des sénateurs de gauche, leurs collègues de droite et du centre ont ce mercredi rejeté le budget 2017 sans même l'examiner. Une décision inédite depuis près de 25 ans justifiée par des montants "bidons" et "électoralistes".

Publicité

Contenus sponsorisés