Ingrid Betancourt fait son grand retour. Loin des caméras et de la scène médiatique, l'ancienne captive des Farc s'est reconstruite. Après sa captivité, elle avait renoncé à sa carrière politique mais serait prête à y revenir. Libérée le 2 juillet 2008, l'ancienne otage veut maintenant ouvrir un nouveau chapitre de sa vie. Et pourquoi pas en politique ? Dans une interview accordée à Paris Match, quand on lui pose la question si elle veut revenir dans la bataille, elle répond : " Oui, j'en ai envie. Pour les otages, pour les droits de l'homme et de la femme dans le monde. " Mais Ingrid Betancourt ne compte pas s'arrêter là. Elle voudrait aller plus loin. Dans la même interview à Paris Match, elle avoue qu'elle serait très " honorée " si Emmanuel Macron lui proposait de faire partie de la liste européenne aux prochaines élections. " Oui. S'il y a un projet à défendre, une stratégie à construire avec une équipe soudée, je le ferai ". Nous pourrions donc de nouveau entendre parler de l'ancienne otage des Farc mais cette fois-ci pour des causes qui lui tiennent à coeur.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés