" Le mis en cause n'a pas encore donné sa version des faits ", a précisé le procureur de la République de Rennes. La famille de Rifki a reconnu l'homme sur les photos. L'enquête va se poursuivre à Rennes. " Nous entrons dans une phase judiciaire, la garde à vue a été prise aux alentours de 14h30. Nous sommes sur une qualification criminelle d'enlèvement de mineur de moins de 15 ans ", a-t'il ajouté.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés